AVANT DE PARTIR | ISLANDE

Par WildTravelGirl | 23 Juillet 2018 | AVANT DE PARTIR, ISLANDE

 

AVANT DE PARTIR | ISLANDE

 

VISAS & ADMINISTRATIFS

Pas besoin de visa pour les ressortissants Français, Suisses, Belges et même pour nos amis Québécois. Un droit de 90 jours sur place avec seulement une carte d’identité ou un passeport (d’une validité minimale de 3 mois après votre retour). Au-delà de ces 3 mois, il faut réaliser une demande d’inscription auprès du Bureau du Registre National (Registers Iceland).

2

 

 

 

LES BILLETS D’AVION

  • Pour le billet d’avion, s’y pendre tôt et comparer pour avoir le meilleur prix ! J’ai procédé avec Skyscanner et quand j’ai trouvé un vol qui me convenait je suis directement passé par les compagnies aériennes (j’ai économisé 100€ de cette façon) (mais il y a aussi Liligo, Opodo, kayak…).
  • Certains prix sont attractifs avec un Paris – Reykjavik à 142€ l’allée-retour ! (A l’heure où j’écris l’article).
  • Compagnies vol direct : Wow air, Transvania, Icelandair… / Compagnies vol avec correspondance : Air France, British Airways, Air Berlin, SAS…
  • Icelandair a réalisé un Hold Up en proposant ses billets « Stopover » en direction de l’Amérique. Un petit billet pour le Canada ou les US en poche et vous pouvez vous arrêter maximum 7 jours en Islande ! Une idée de fou… Faut-il encore avoir des vacances à rallonge…
OÙ ?
L’aéroport de Keflavik se trouve à 50km de Reykjavik. Mais pas de panique ! Si vous n’avez pas louer de voiture il existe un service très pratique de Flybus. Départ des bus : 35 à 40min après l’arrivée de chaque vol, puis 45min de route jusqu’à Reykjavik.
Plusieurs formules :
  • « Flybus + » : 2500 ISK/pers (environ 17€) qui vous dépose à votre hôtel. Ou passe vous prendre pour le retour (demander à l’accueil de votre hôtel de réserver pour vous ;))
  • « Flybus » : 1950 ISK/pers, (environ 13€) qui vous amène à la gare routière de Reykjavik.
Il reste bien évidemment les taxis, a environ 55€ (8300 ISK) le prix de la course ! Pas donné tout ça…

3 

 

 

LOCATION DE VOITURE

La base d’un Road Trip c’est la voiture !  Il y a énormément de compagnie de location et c’est vrai que l’on peut avoir tendance à s’y perdre… Je suis passée par Geysir Car Rental pour un prix attractif. Aucun problème avec eux, récupérer et rendre la voiture n’a jamais été aussi rapide de ma vie ! Mais il existe aussi :

4« La petite Fiat Cross qui passe partout »

5

 

 

 

 

L’ÉTAT DES ROUTES

En Islande, en raison des conditions climatiques, de la saison et du dénivelé du pays les routes ne sont pas toutes ouvertes. Une route circulaire très bien entretenue fait le tour de l’île (1339km), comme son nom l’indique. Accessible à toute voiture, mais dès qu’il y a un point d’intérêt à aller voir, les routes secondaires sont vite chaotiques. Les routes F sont franchissables en SUV, 4×4 ou plus gros encore mais pas en voiture standard car l’été des passages de gués sont quasi obligatoires ! L’hiver elles sont souvent fermées ou infranchissables de par la neige bien trop abondante. N’oublier pas de checker l’état des routes ici !

6

 9« La traversée des terres… »

 

 

 

LA MÉTÉO, AMIE-ENEMIE

Début mars les jours commencent déjà à rallonger. Il fait jour de 8h30 à 18h45. La météo varie très vite, et force est de constater que le temps de route augmente ou diminue en fonction d’elle. Nous avons eu une chance inouïe ! Durant notre Road Trip d’une semaine nous avons fait le tour de l’île et le soleil nous a suivis tout le long, sans un seul jour de mauvais temps ou de grisaille. La consulter sur ce site. Si votre priorité sont les aurores boréales, les mois de décembre et janvier seront parfait, jour de 11h20 à 15h40 mais pour explorer l’île il ne vous reste plus beaucoup de temps… à vous de voir ! Par ici pour chasser les Aurores…

«  Aurores Boréales, capturées à Akureyri… Moment magique et inoubliable ! »

 

 

 

HÉBERGEMENTS

En Islande c’est incroyable le nombre d’hébergements possibles. Ils partent comme des petits pains mais tout est possible, chez l’habitant, à la ferme, dans un b&b, hôtel ou dans la voiture. J’ai procédé avec Booking pour plus de confort mais il existe : Airbnb, farmholidays

 

 

 

 

 

ÉQUIPEMENT SPÉCIAL

Ah, j’allais oublier le plus important !

  • Afin d’être plus confort lorsque vous prendrez en photo les cascades ou les glaciers, oui parce que vous irez forcément en voir et marcher sur la glace deviendra inévitable… Prenez des petits crampons amovibles (environ 13-16€). Vous me remercierez quand tout le monde se cassera la binette et que vous aurez la classe internationale à côté d’eux : LE BLOND [Merci Gad].
  • Si vous avez tendance à prendre des photos, d’utiliser Snapchat ou encore Instagram (ou bien d’autres réseaux sociaux) la batterie claque facilement en seulement 2 à 5min chrono. Pour les Smartphone je ne sais pas, mais pour ce qui est des IPhone, je vous conseille fortement d’embarquer des Chauffe-mains que vous trouverez chez Décathlon ! Et non pas pour vos mains (huuum… quoique, pourquoi pas !).
  • Pour vos petites mains les sous gants tactiles de chez décathlon sauveront vos doigts du froid glacial que vous éviterez de sortir pour prendre des photos ou vidéos ! Investissez dans une bonne paire de gants… je vous dis ça car les miens étaient certes jolis mais j’aurais préféré qu’il soit plus chaud. Ils vont seulement à -10 degré. Je pense qu’il faut minimum du moins -20 pour être sûr de ne pas avoir froid.
  • J’ai opté pour un manteau à 99€ chez décathlon allant jusqu’à -20. Je n’ai pas senti le froid une seule fois, même allongée pendant 30 min dans la neige pour regarder et prendre les aurores boréales a -15 ressenti -20 ! Je vais vous dire un secret… j’avais même parfois trop chaud. Il est vraiment incroyable et je le recommande parce qu’à ce prix, je ne pensais pas que c’était possible. Si vous avez la carte décathlon vous avez une réduction de 5% sur tous les articles décathlon ;).
  • Après la Finlande l’an dernier, j’ai embarquée à nouveau mes chaussures Quechua en bleu et les mêmes pour homme (pour mon copain). Si je pouvais, je les garderais bien aux pieds toute ma vie et bannirais toutes les autres pompes de mon placard ! Encore une fois, ce n’est pas pour faire de la pub à décathlon car je n’ai aucun partenariat avec eux, mais je les recommande les yeux fermés. Ultra imperméables, elles sont testées dans une flaque d’eau pendant 8h et ne bouge pas d’un pouce. Nous avons fait plusieurs randonnées dans la neige jusqu’au genoux, et en retirant mes pieds des chaussures ils étaient secs, alors que mes mollets étaient trempés.
  • N’oublier pas les grosses chaussettes de skis bien chaudes et respirantes.
  • Pour ce qui est des habits… je n’ai pas trop montré l’exemple. Normalement éviter les jeans et tissus qui mettent longtemps à sécher. Car là-bas, une fois que s’est mouillé vous pouvez toujours courir pour que ça sèche ! Acheter des dessous de vêtements thermiques et éviter de mettre des collants sous vos pantalons vous annulez l’effet de chaleur. Leggings et pulls par-dessus les vêtements techniques, ça passe crème !
  • Un guide style Le Routard ou bien le Lonely Planet. J’avoue lire les petites anecdotes, chercher des restaurants, parfois (si je n’utilise pas Tripadvisor). Mais je déconseille le Petit Futé… première fois que je suis assez déçue d’un guide, malgré que je ne l’utilise pas beaucoup, j’ai voulu le tester et il est resté au placard ! Des pubs à chaque page, bref on ne m’y reprendra pas.
  • Une Carte si jamais votre GPS ne fonctionne plus ou mal. Ou bien utiliser l’application Maps.me. Sans se fier au nombres d’heures indiquées (complètement fausses). Mais une super application pour rejoindre les lieux d’intérêts.
  • Les prises sont les mêmes qu’en France, pas besoin d’adaptateur électrique !
«  Manteau, sous gants, chaussures décathlon & Carte Michelin. »

 

 

 

 

LE VOCABULAIRE ISLANDAIS

« Jökull » signifie glacier en Islandais, donc dès qu’un mot termine par Jökull c’est un glacier.

« foss » signifie cascade, donc idem !

 

 

 

 

LES ACTIVITÉS À NE PAS LOUPER !

  • La visite d’une grotte de glace au vatnajökull | Départ : 8h30 de Jökulsárlón Café [Durée : 2h30]. Environ 160€/pers (soit 320€/2pers).
  • Observation de baleines | Pour celle à Akureyri [Durée : 3h] plusieurs départs possibles : 9h, 10h, 11h, 13h du Port d’Akureyri [à partir de 80€/pers] ou à Reykjavik.
  • Se baigner dans des sources d’eaux chaudes naturelles : « Seljavallalaug», perdue en pleine montagne, atypique est à tomber (complètement accessible à tous, à pieds, sauf aux personnes à mobilités réduite). Quoique pas très chaude, le lieu vaut le coup de se déplacer… « Blue lagon » une autre source où l’eau est d’un bleu/blanc opaque impressionnant mais l’entrée est très chère et l’endroit est surpeuplé. Je vous conseille « Secret Lagon », la plus vieille source d’eau chaude d’Islande, relaxez-vous le soir en attendant les aurores après avoir attendu l’explosion dès Geyser dans le froid ! [Entrée à 22,5€/pers]. « Les bains de Myvátn », dans un décor de film vous vous réchaufferez la tête dans le désert. Je suis cool je vous passe une carte qui répertorie toutes les hot spot d’Iceland !
  • Les glaciers dans le sud que vous pouvez aller voir par vous-même : Skaftafelljokull,Svinafelljokull,Vatnajokull
  • La Carcasse de l’Avion de l’United Stated Navy.
  • Les Cascades : Gulfoss, Ofaerufoss, Seljalandsfoss, Skogafoss, Systrafoss, Kirkjugolf, Hundafoss, Magnusarfoss, Svartifoss, Hengifoss, Dettifoss, Selfoss, Godafoss, Hraunfossar, Barnafoss…
  • Les Canyons : Fjadrargljufur
  • La faille de Syfra : Une plongée en bouteilles entre les plaques continentales à Silfra, ça vous tente ?
  • Les grottes d’eaux chaudes : Les sources chaudes Viti et Grjotagja.
  • Les Volcans : Krafla – Cratère Viti, Dimmuborgir
  • Le parc National de Pingvellir

 

 

Télécharger l’application Maps.me, télécharger votre carte avant de partir et naviguer avec ou hors connexion gratuitement ! Les routes sont très précises, le GPS ne se trompe jamais, tous les sites d’intérêts sont répertoriés et plus encore, mais ne vous fiez pas aux heures de routes indiquées ! (Elles sont complètement fausses… le seul point noir du tableau).

 

 

122«  Souvenir de notre expédition pour les grottes de glace, décors du film Interstellar. »
J’attends impatiemment vos retours et commentaires. Si vous avez des choses à rajouter pour les autres voyageurs n’hésitez pas !

 


Retrouvez toutes les photos du voyage sur Instagram avec #WildtravelgirlinICELAND

ROAD TRIP SUR UNE AUTRE PLANÈTE | L’ISLANDE

Par WildTravelGirl | 16 Mai 2018 | L’ISLANDE

 

UNE SEMAINE EN TERRE DE GLACE 

L’Islande faisait partie de mes rêves les plus fous… Et je l’ai enfin réalisé. On s’en ait pris plein les yeux jusqu’à la fin, pas une heure sans qu’on s’émerveille de quelque chose. Là-bas, c’est tellement différent de chez nous, parfois je me dis que j’étais une autre planète.

Terre de Glace

 

Mais avant la lecture, la vidéo de mon Road Trip en Islande, en 4min :

 


 

ARRIVÉE À REYKJAVIK | LA CAPITALE

 

Oh Islande !
Une île aussi magnifique que la tienne
devrait rester cachée de tous.
Ton désert immaculé est la proie de
sauvages guerriers ;
Garde ta naïveté, ton insouciance et ton
caractère capricieux, cela fait de toi ta
beauté…

 

L’aventure démarre fort, à peine arrivés 14h, nous prenons un bus gratuit qui nous amène à notre agence de location, Geysir Car Rental, pour récupérer notre voiture. Petit SUV Fiat Cross. Impeccable pour 2 personnes, trop petit pour plus, à moins de se serrer vraiment, surtout au niveau des bagages. Vous pouvez aller sur le comparateur Skyscanner pour plus de prix et filtrer vos besoins. J’y suis passée pour réserver notre SUV. Bon d’accord notre mini Suv… Mais on l’aime trop avec ses sièges chauffant et tous ses gadgets I-tech !

1#fierdenotrefiat

 

> TROUVER ET RESERVER VOTRE VOITURE DE LOCATION : Geysir Car Rental
Prix pour 7 jours : 383€/2pers
(Pour plus de site de location de voiture, Skyscanner fait bien le tris et sinon à voir dans mon prochain article AVANT DE PARTIR | ISLANDE) 

 

> TROUVER UN VOL AVEC LE COMPARATEUR SKYCANNER 110€/pers
(Evidemment les périodes à ce prix-là ne correspondent pas toujours à nos vacances, mais nous avons payé le vol 190€/pers, en mars 2018)

 

« Une échappée dans les airs avec Easy Jet et Wow Air »

 

 

 

 

 

 

 

LES MERVEILLES DU CERCLE D’OR

 

Jour 1 | LE SUD OUEST & LE GOLDEN CIRCLE | 3h50 (239km)

 

Nous prenons la route en direction du Parc National de Pingvellir. Une heure et vingt minutes de l’aéroport. Nous le traversons et les paysages sont déjà incroyables ! Toute cette roche volcanique… un véritable désert.

A une heure de route de Pingvellir, le Cercle d’Or nous attends déjà, avec Strokkur, son Geyser qui jaillit de 25 à 30 mètres toutes les 5min avec une régularité exemplaire ! Son nom signifie « la baratte » (récipient dans lequel on bat du beurre) … Ah bon ? c’est impressionnant, cette sensation de puissance souffle tout sur son passage ! Ce phénomène géothermique, expliqué par une sorte de soupape d’une cavité d’eau en ébullition chauffée par l’activité volcanique du site, à une profondeur de 20m, épate et il n’en manque pas sur le site. Il existe Geysir, « le déclamateur, plus haut geyser en activité, il a donné son nom au site et au phénomène des geysers en général. Il est aujourd’hui inactif, bien que lors de tremblement de terre importants il entre exceptionnellement en activité, et se projette à 122m dans le ciel, comme en juin 2000.

Le froid nous saisit et l’on se demande déjà comment nous allons tenir la semaine…

« Stokkur, le Geyser le plus vieux du monde »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA CHUTES D’OR ou CHUTE DE GULLFOSS

 

Le soleil est en train de se coucher, il n’est pas loin de 19h, le ciel se teinte de rose et violet. Après 8min de route nous arrivons à la plus célèbre chute d’eau d’Islande, massive, elle tombe de 32 mètres de hauteur et déverse des centaines de tonnes d’eau dans la rivière Hvítá. Elle porte magnifiquement bien son nom de par ses couleurs or avec les rayons du soleil.

Pour la petite histoire, il y a une stèle commémorative en l’honneur de Sigridur Tomasdotti, qui raconte qu’au début du siècle, cette jeune fille, du propriétaire, a menacé de se jeter dans la chute si le projet de centrale hydroélectrique n’était pas abandonné. Elle obtient gain de cause et le site est aujourd’hui toujours préservé !

9

      

 

  

 

 

 

 

 

 

 

LES BAINS CHAUDS, LES PLUS VIEUX D’ISLANDE

 

Gelés jusqu’aux os, je décide de prendre un petit bain au « Secret Lagon ». C’est sans compter sur un William (mon copain) pas très chaud… (en même temps à -15 je le comprends légèrement). Une trentaine de minutes après nous atteignons le lieu peu éclairé, mais la vapeur chaude nous indique que nous sommes au bon endroit. Il nous reste une heure avant la fermeture, nous nous jetons dans les vestiaires, mais le plus compliqué est de passer de l’intérieur jusqu’au bassin. Ce froid de Canard !! Mais après, l’expérience est juste extra… cette chaleur alors qu’il fait un froid polaire dehors, rrrhaa que c’est bon !

SITE WEB : Secret Lagoon
Prix entrée : 45€/2pers
Où ? A Fludir (100km à l’est de Reykjavik)

 

 

 

 

 

 

UNE CABANE AU BORD D’UN LAC

 

A 21h nous rejoignons à présent notre logement, il était quand même temps. Une petite cabane-en-bois en face d’une rivière. Vraiment trop mignonne, équipée et chauffée comme il le faut, sauf peut-être la salle de bain qui laisse à désirer, mais honnêtement c’est le cadet de nos soucis et d’ailleurs on n’en a pas ! La vue le matin vaut le coût et pour le prix c’est tout bénef. Il y a un café restaurant sur place, si vous désirez manger un bout avant de reprendre la route.

SITE WEB : Cafe Arhus Hella
Prix de la nuit : 32,5€/pers (du jamais vu sur cette île si chère !)

 

 

 

 

 

 

 

Jour 2 | LE SUD | 2h40 (174km)

Debout 8h, petit déjeuner fait par nos soins et l’aventure continue. (Pas le temps de faire dans le Gastro !)

IMG_0551

 

 

 

 

 

 

 

LES CHUTES DE SELJALANDSFOSS

A travers le désert de roche volcanique et de neige légère, vous apercevrez tout à coup une cascade tombant de très haut. Seljalandsfoss dans toute sa splendeur ! Une ribambelle de petites cascades se succèdent, 4 pour être exact. Aussi jolies les unes que les autres, vous êtes servi pour les photos… et vous y passerez probablement plus d’une heure tellement le lieu est attractif. Le plus dans la première c’est que l’on peut passer derrière et en faire le tour ! Ça doit rendre le lieux encore plus original.. Et oui, parce qu’en hiver, le chemin qui passe derrière la cascade est fermé. Trop de glace, trop de risque !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DES SOURCES CHAUDES EN PLEINE MONTAGNE | SELJAVALLALAUG

 

Depuis que je rêve d’aller en Islande, cette source-là était une de mes priorités ! Et me voilà en marche pour 20min, pas de sentier, une cascade à traverser mais ça se fait… EASYYY ! Ou pas. Dans le plis d’une montagne rousse, semi-enneigée nous attend un petit bassin avec une cahute abîmée par le temps. Vestiaires rudimentaires, température de l’eau limite limite (environ 24 degrés), mais qu’est-ce que c’est bon lorsque tu te colles là où l’eau sort… appuyé contre le bord, la vue plongeant sur la rivière gelée et la montagne enneigée, c’est ressourçant et revigorant !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

UNE DES PLUS CÉLÈBRES CHUTE D’EAU D’ISLANDE

« On raconte que derrière la cascade se trouverait un coffre, déposé par le Viking Þrasi Þórólfsson. Et un beau jour, quelques années plus tard, un enfant le trouva ! Mais il ne put en prendre qu’une petite poignée, laquelle est dès aujourd’hui entreposée au musée de Skogár… »

La chute de Skogafoss est forcément très touristique comme beaucoup de lieux en Islande, vous ne serez encore une fois pas tout seul, à moins d’y aller pour le lever du soleil. Le terme « Skógá » signifie « Forêt » et « Foss » : « chute d’eau ». Cette cascade tombe de 62 mètre de hauteur et est large de 25 mètre. Un arc-en-ciel se dessine quasiment tous les jours dans ce lieu incroyable…

32

Et le petit plus, vous pouvez la voir de ses pieds ou d’en haut, mais il vous faudra un peu de courage pour gravir les je ne sais combien de marche pour atteindre le sommet, parce que l’on ne dirait pas comme ça, mais c’est long !

 

 

 

 

 

 

 

LA CARCASSE DE L’OISEAU DE FER GÉANT

« L’accident du Douglas DC-3 (un avion) au Sólheimasandur, en Islande, le 21 novembre 1973. L’appareil de l’United States Navy venait d’acheminer du matériel militaire à l’aéroport de Hornafjördur, en pleine guerre froide. Au retour, il est confronté à un important dépôt de glace sur la carlingue qui alourdit l’appareil et le force à atterrir d’urgence, sur une rivière gelée dans une grande plaine côtière du Sud du pays. Les 7 passagers, vivants, récupèrent le matériel encore utile et l’avion est abandonnée. Depuis, c’est un site touristique très apprécié. »

 Oh cet avion ! Alors je n’avais qu’une hâte, c’était de le voir en vrai et de le prendre en photo… 4km de marche interminable, oui vous avez l’impression d’être sur un tapis roulant, le paysage aussi magnifique qu’il soit, ne bouge pas d’un iota et l’objet de tous mes caprices non plus ! Mais quand vous l’apercevez c’est juste extra. Un grand bonheur s’empare de moi et j’en fais le tour 10 fois, le regardant sous toutes ses formes, mémorisant tous les détails. Je ne peux m’empêcher de monter dessus… bien ou pas, j’en crevais d’envie ! Et cela aurait été s’en compter sur cette magnifique photo… alors t’en mieux. N’oubliez pas le retour de 4km qui équivaut à une quarantaine de minutes ! Huuum… Enfin si oubliez-le car le prix en vaut la chandelle.

41

42

 

 

 

 

 

 

LES FALAISES DE DYRHÓLAEY

 

Le lieu est juste incroyable et la première chose qui attire votre œil sont les Falaises de Dyrhólaey, impressionnant… ce cap, qui se situe à la pointe Sud de l’Islande était en réalité une ancienne île volcanique qui s’est rattachée au continent au fil du temps. Ce petit îlot relié par la terre domine l’océan de ces 120m de hauteur et sa double arche basaltique, qui fait que le l’endroit est si connu. Mais le meilleur dans l’histoire, c’est que ce petit îlot est une véritable réserve naturelle pour les oiseaux surtout les fameux macareux, ou encore les fulmars, les sternes ou les mouettes !! Le site est protégé et fermé de mai à juin, pendant la période de nidification. Mais en juillet août, ne manquez surtout pas d’y aller, et n’oubliez pas le téléobjectif pour des clichés d’exceptions…

« Pensez à moi et envoyez-moi quelques photos, la période à laquelle j’y suis allée ne m’a forcément pas donné l’occasion d’en apercevoir, mais j’en rêve ! »
46« Vue de la plage de Reynisfjara »

 

 

 

 

 

LA PLAGE D’UNE AUTRE PLANÈTE

« Les trolls se transforment en pierres lorsqu’ils sont frappés par la lumière du soleil… »

En arrivant sur le parking de la plage de Reynisfjara, le sable noir viendra déjà vous chatouillez les pieds.En fait non, désolée de vous décevoir mais cette plage est faite de petites billes noires, donc pas de sable. Mais c’est tout aussi mythique ! Mon attention c’est clairement directement porté sur les orgues basaltiques forgés par Mère Nature. Des colonnes de basalte hexagonales qui forment une gigantesque pyramide rocheuse telle une œuvre d’art sur la montagne Reynisfjall… vous avez envie de grimper jusqu’en haut !

En continuant sur la plage au détour d’un orgue, une grotte creusée par le déchaînement des éléments (vents, mer etc…) tels qu’on les connaît en Islande.

49

Et une autre caractéristique remarquable de cette plage sont ces rochers gigantesques debout, non loin de la rive, un phénomène naturel incroyable.

« Cependant, friand de mythes et de légendes, les Islandais racontent que les roches massives sont les restent de trolls qui ne parviennent pas à échapper à la lueur du jour… »
52« Formations rocheuses Retnisdrangar »
55

 

 

 

 

 

 

UNE NUIT DÉSERTIQUE DANS UN HÔTEL INCROYABLE

En Islande, il ne faut pas vraiment pas se focaliser sur les prix, sinon ça vous gâche les vacances… un hôtel à ce prix là ? C’est monnaie courante sur cette île. Mais ça fait quand même mal au… porte-monnaie ! Quoi ? Vous vous attendiez à autre chose ?! Non, jamais, je suis trop bien élevée pour les gros-mots… huuum, ou pas ! En tout cas, le soir, l’ambiance est calme et féerique… les étoiles veillent sur nous, les grandes fenêtres et baies vitrées donnent sur une vaste plaine, ainsi que la nuit étoilée. Nous nous endormons épuisés de notre première journée entière. Au petit matin, je me réveille un peu plus tôt, étonnamment (je suis une vraie marmotte et déteste me lever le matin… sauf en voyage !), et quelle surprise je n’ai pas quand je jette un coup d’œil à l’extérieur. J’en suis bouche bée… Wouaaah. Une bouffée de Dopamine monte en moi (l’hormone de la joie), comme seul les instants magiques peuvent me le procurer. Et là, j’ai clairement l’impression de vivre un rêve éveillé. Je réveille doucement mon homme et lui montre la vue. On laisse les rideaux ouvert pour assister du lit au lever du soleil

56

Rejoignant le petit déjeuné, nous traversons un salon gigantesque de style moderne et scandinavequi nous laisse pantois. Le piano vue sur l’immensité désertiquenous appelle instantanément. Et c’est comme cela que nous nous sommes mis à jouer un petit morceau chacun. Le déjeuner sous forme de buffetest vraiment bien, malgré l’heure matinale, je ne voulais plus m’arrêter…

59

        63« Breakfast, Hôtel Laki »
SITE WEB: Hôtel Laki
Prix de la nuit : 122€/2pers
Petit déjeuner inclus
Restaurant : 68€/2pers (2 plats uniquement)
« Et le plus de cet hôtel c’est qu’il vous réveille si jamais il y a des aurores boréales !!! Ce n’est pas génial ça ? Pensez à le demander à l’accueil et à vous inscrire sur une liste qu’ils vous présenteront ».

 

 

 

 

Jour 3 | LE SUD EST | 2h30 (123km)

Le matin, c’est un régal de faire quelques arrêts sur les routes Islandaises. « Seul au monde ».. ça pourrait être le titre d’un film… Ah oui, sauf que s’en est un, mais ce n’est pas le même décors qu’aux Fidji, ni le même climat ! Puis Tom Hanks ne se balade pas torse nue non plus, dans les plaines désertiques d’Islande…

64

 

 

 

 

 

FJADRARGLJUFUR CANYON

Je précise un petit détail, à la base nous devions faire les deux premières cascades et le canyon la veille mais nous avons été pris par le temps et le soir est tombé plus rapidement que prévu. A voir absolument ! Après une petite marche, vous atteindrez un spot magnifique de l’eau serpente aux pieds de grandes falaises… de belles couleurs au lever du soleil et peu de monde. Ce qui rends le lieu deux fois plus attrayant ! On ne regrette pas d’y être retourner, environ 10min du logement, vraiment parfait c’lui-ci, à part son petit nom imprononcable !

68

73

72

 

 

 

 

 

 

LES CASCADES GELÉES EN HIVER

Assez déçu que les cascades soient gelées mais on ne pouvait pas y faire grand-chose ! Ne vous embêter pas à y aller en période hivernale, mais en été où demi-saison, elles ont vraiment l’air mignonnes comme tout.

  • Cascade Systrafoss
  • Cascade Kirkjugolf

  

 

 

 

 

 

UNE RIBAMBELLES DE CASCADES | PARC DE SKAFTAFELL

Un parking, un sentier bien balisé, vous allez me dire, comme tous les sites en Islande ! C’est impressionnant comme ils savent rendre des lieux reculés, si accessibles. Nous avons pris le chemin de gauche. Hundafoss sera votre premier arrêt, avec une petite cascade, rien de bien transcendant mais qui se laisse admirer.

76

Magnúsarfoss est la seconde, qui nous a quand même charmer de par sa grosse bassine de glace dans laquelle se jette des litres d’eau. Si vous suivez un petit sentier qui descends sur la droite, il vous mènera au pied de celle-ci et ça vaut le coup ! Une petite ruine du nom de « Powerhouse » adorable avec en fond ce jacuzzi d’eau gelée. Possible de la voir d’en haut ou d’en bas !

77

78 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA CASCADE NOIRE…

Ne surtout pas s’arrêter en si bon chemin ! La dernière est un chef d’œuvre de la natureSVARTIFOSS, si connue mais en même temps si sauvage ! Ce n’est ni la plus grande, ni la plus puissante mais ce parc plus touffu que le reste de l’île donne un caractère spécial. La forêt! Et puis, des stalactites se dressent entre les orgues basaltiques pendant que cette majestueuse chute, haute de 12m se jette entre des falaises noires. D’où le nom de cette dernière « Svart = noir ». La randonnée est d’une heure trente aller-retour rien que pour accéder à la chute de Svartifoss. Mais les nombreux petits arrêts pour les photos vont vous prendre bien plus que ça. Compter donc 2 bonnes heures !

82

 

 

 

 

 

 

L’ENCHANTEMENT DES GLACIERS

Abracadabrant ! Je n’en crois toujours pas mes yeux. En vrai, je n’avais jamais vu de glacier. En photo, dans des documentaires, sur des blogs, de temps en temps. En face de soi, cet immense bloc de glace s’avançant entre des montagnes, remplis de crevasses et de grottes, nous donne une sensation d’être minuscule devant cette grandeur. Pfffiiiouuu… je n’ai pas de mots pour décrire l’émotion ressentie devant mon premier glacier. Mais je peux vous dire une chose, si quelque chose ne s’oublie pas dans une vie, ce doit être cette émotion-là.Comptez 20min de marche interminable avec le vent en poupe qui vous gèle les tripes. Puis un lac gelé et le fameux glacier.

86 « Skaftafellsjöjull, Glacier »

 

Pour le second glacier, le parking est à 100m du belvédère, la vue qui découvre cette peinture de rêve, fût un immense coup de cœur… notre plus beau glacier… Si vous ne souhaitez en faire qu’un c’est celui-ci sans hésitation !

 89

« Svinafellsjökull, Glacier | Coup de cœur »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

UNE VUE PANORAMIQUE À COUPER LE SOUFFLE | LAC DE JÖKULSARLÓN

Après cette longue journée, il ne nous restait plus grand chose à voir mais c’était peut-être les plus belles choses… comme toujours, le parking se trouve aux abords du lieu. Après s’être équipés vite fait, nous sortons de la voiture. Un froid de Canard ! Non mais c’est possible de se les geler comme ça ? Je ne pensais pas. Juste horrible, presque intenable, mais nous grimpons la petite colline et quel choc visuel (et sensoriel aussi, car si en bas il faisait froid, je ne vous raconte pas en haut ! Pour vous donner une idée, même en se penchant dans le vide, le vent nous tenait…) bref. Une panoramique d’enfer qui nous a tenu en haleine. Tournant sur nous-mêmes, on a le côté désertique derrière nous, vers l’infinie et l’océan ; et de l’autre le lac, les icebergles phoques et le glacier en couverture de fond… le coucher de soleil vend du rêve comme du froid.

93

96  97

 

 

 

 

 

 

 

 

 

UNE PLAGE DE DIAMANTS

Avec tous les blogueurs et photographes qui inondaient les réseaux avec leurs photos de plage brillante, je voulais aussi être là spectatrice de ce phénomène incroyable. C’était encore au-dessus de ce que j’avais espéré. Des blocs de glace ou iceberg échoués sur une plage de sable noir. La transparence absolue sur un fond noir, un relief, un rayon de lumière faisant éclater de mille feu une parcelle de diamant… c’est là où je me dis que la nature fait bien les choses.

98

 101102« Diamond Beach »

 

 

 

 

 

 

NOTRE NUIT DANS UNE GUESTHOUSE

A 10min du lac de Jokulsarlon, nous avions là une petite chambre avec tout ce qu’il faut là où il faut. Le restaurant est un peu à la bonne franquette, mais tout est excellent. Un salon avec des baies vitrées donnent sur l’immensité de l’océan, accompagné d’un canapé et d’un piano. La vue de la chambre est une fois de plus incroyable surtout au réveil… un timelapse parfait !

103104

109

« Un lever de soleil comme on les aime… »
SITE WEB :Gerdí Guesthouse
Prix de la nuit : 127€/2pers
Petit déjeuner facultatif : 15€/pers (nous avions tout prévu pour nous le préparer nous-mêmes).
Restaurant : 59€/2pers (2 plats uniquement)

 

 

 

 

 

Jour 4 | L’EST | 3h30 (185km)

EXPÉDITION GROTTE DE GLACE

On s’est levé plus tôt pour prendre quelque photo de la plage de diamants… faite-le, le lever du soleil sur cette plage est magique.

Puis j’étais tellement excitée à l’idée d’être témoin et d’observer ces grottes naturelles qui me faisait rêver. Point de rendez-vous : Café de Jokulsarlón. Vous pouvez y faire un tour, pour y déjeuner, chercher des magnets, cartes postales ou autres !

113

 

Après une bonne quarantaine de minute dans un gros 4X4 de Guide to Iceland, une marche rapide en plein décor d’Interstellar, la petite grotte se dessine hors de la terre. Des couleurs bleues, translucides tapissent les lieux. Beaucoup d’explications, quelques photos et on se dirige vers une autre grotte. Manque de bol, les conditions ne le permettent pas, nous devons rebrousser chemin. Assez déçu de finir notre expédition comme ça… elles ne sont pas toutes comme cela et il est vrai que les photos d’autres voyageurs ont prouvé que l’activité pouvait être réussit. Pas complètement pour nous.

114115

« Glacier Vatnajökull, grotte de glace »

 

Mais quand on s’installe pour admirer la vue c’est encore mieux !

120121122« Glacier du tournage Interstellar »
SITE WEB : Visite d’une Grotte de Glace au Vatnajökull
Prix à partir de : 163€/pers(nous avons payez 175€/pers)

 

Avant de repartir, un petit saut au lagon s’imposé… qu’on le revoit de jour et avec une lumière différente, une dernière fois… Entre glacier, phoques et Iceberg, je ne pouvais pas rêver mieux.

« Lagon Jokulsarlon »

C’est parti, pour une longue route vers l’EST ! De petites pauses auprès de chevaux Islandais (Ne dites surtout pas que se sont des poneys, les Islandais le prendraient très mal, leurs chevaux font pleinement partis de leur culture et de leur famille).

126,5

« Chevaux Islandais »

 

Ou encore tomber sur un bus abandonné…

129130« Bus abandonné, Islande »

Mais la route est encore longue et chaque détour de virage, chaque coude de montagne passé offre un panorama toujours plus impressionnant.

131

 

 

 

 

 

DJUPIVOGUR ET SON PETIT PORT

 

Des maisons colorées originales, une eau bleue foncée, des petits bateaux, des petits galets noirs, de la neige et un grand soleil sur le petit port de Djupivogur… Fétichiste des ports vous êtes dans votre élément !

      139

 

 

 

 

NUIT ÉTOILÉE ENTRE MONTS ET FJORD

Après 3h30 de route, des paysages éblouissantspetits patelins et Fjord, Lindarbrekka se présente et nous accueille avec son petit Fjord enlacé par deux grandes montagnes. Pas de village à l’horizon, 3 maison dont notre petit chalet vu sur l’océan… le plus beau logement de notre séjour. Ressourçant et apaisant. Vraiment surpris par le confort, et le point de vue unique de ce chalet. L’accueil est en revanche très expéditif. Une main serrée, une clé déjà dans le chalet, et le dos déjà tourné. Chauffé comme il se doit, propreté irréprochable, tout est niquel.

141

SITE WEB: Lindarbrekka
Prix de la nuit: 98€/2 pers
Petit déjeuner non compris (mais quichinette a disposition)
« Prévoyez à manger, car il n’y a strictement rien aux alentours ! »

 

 

 

 

 

JOUR 5 | LE NORD | 5h (347km)

UN VOLCAN ENNEIGÉ, UNE EXPÉRIENCE ÉPOUSTOUFLANTE

Les 4h de route sont un peu long malgré la beauté des paysages. Mais lorsque nous arrivons au volcan, la route est barrée. On décide d’y grimper à pieds, ce n’est pas très loin et on ne regrette pas… Cette vue de ouf ! C’est encore plus impressionnantque ce à quoi on s’attendait. Tout est enneigéet le lac recouvert d’un épais manteau blanc. J’aimerai beaucoup le voir l’été avec sa couleur bleue azur, alors si vous y allez n’hésitez pas à donner votre avis en commentaire et partager des photos !

150

 151« Krafla, cratère Viti »

 

Un petit ruisseau fumantserpente le long de la route enneigée. En s’y arrêtant, l’eau est vraiment chaude et on peut même s’y baigner ! Une douche en pleine naturepermet de rincer l’excès de souffre. Original non ?

152

« Nature Morte »

 

 

 

 

 

 

 

LES GROTTES FUMANTES DE GRJOTAGJA

Un petit lieu où il fait bon de se balader. C’est un site actuellement protégéoù se trouve plusieurs entrées de grotte avec de l’eau chaudeentre 43 et 46 degré. Avant on pouvait se baigner mais depuis l’éruption entre 1975- 1984, c’est interdit car l’eau est monter jusqu’à 60 degré. Actuellement on pourrait se baigner si ce n’est que la température de l’eau, mais les roches sont très instables et il ne faudrait pas se prendre quelques cailloux sur la tête, ce serait dommage ! Et en image de fond, le cratère d’un volcan…

155

 

 

 

 

LE CÉLÈBRE LAC MYVATN

En remontant vers le Nord, il vous suivra sur votre gauche pendant un bon bout de chemin car il est très grand. Les bains chauds sont à tester si vous êtes friands d’eau chaude et d’expérience typique. (Pas de photos à vous partagez, on était un peu prit par le temps et on voulait absolument arriver à temps pour voir la grande Godafoss)

SITE WEB : Bains chauds, Myvatn

 

 

 

 

 

 

L’INCONTOURNABLE CHUTE DE GODAFOSS

So much ! Une chute d’un autre monde. Grande, large et puissante. Elle souffle tout sur son passage, on ne s’en lasse pas… et elle est vraiment incontournable. Puis le plus de celle-ci, c’est que l’on peut être au plus près. Alors oui il faut faire attention car la glace est fine à certain endroit mais si vous êtes prudent il n’y aucun risque. Comptez là dans votre itinéraire, elle fait largement partie du top 3 !

159

  162163
« Sunset to Godafoss »

 

 

 

 

 

 

PLONGER DANS UN DOUX RÊVE, À AKUREYRI

Olala ! Je ne sais pas par où commencer, tant nous nous souviendrons de cette soirée, nuit et lendemain… après avoir conversé avec une petite voyageuse française sur Instagram se prénommant Marion, elle nous a proposée de venir à la ferme dans laquelle elle fait du Workaway, du travail en échange du gîte et du couvert. Une expérience qui a l’air extraordinaire et très instructive. Passionnée de voyage et photographie elle nous a ouvert son monde et la famille dans laquelle elle vit. Un couple d’Islandais adorable, qui nous ont ouvert leurs portes avec un accueil incroyable. Le soir où nous sommes allés boire un thé dans le café « Brunir Horse » qu’ils ont ouvert il n’y a pas si longtemps, les aurores boréales furent au rdv et après avoir joué un morceau de piano elles ont transpercé le ciel pour notre plus grand bonheur… des heures allongée dans la neige, avec un petit -15 dehors, à capturer ces couleurs sans trépieds (un peu compliqué je l’avoue.. Je ne referais pas deux fois la même erreur !)

164

      168169

« Photos prises sans trépieds, soyez indulgent, je ne m’en suis pas si mal sortie ?! »

Le lendemain nous avons été invité à bruncher chez eux, et ce moment privilégié nous a procuré beaucoup d’émotion et des souvenirs impérissables. Nous avons pu partager le travail de Einar, l’homme de la famille, les bons cookies de Hugrun, son adorable épouse et apprendre beaucoup de chose sur les islandais, leur mode de fonctionnement, et leur qualité de vie. Une rencontre avec leurs chevaux, leurs petits moutons et des poules trop mignonnes ! Malgré le beau temps, les -15 degrés ne nous ont pas permis de faire du cheval, mais rien que d’avoir regardé les aurores avec eux été suffisant !

170

« A la ferme, Brunir Horse »

Einar nous a amené à un endroit où l’on surplombe le fjord. Le 4×4 poussait le mètre de neige devant lui, et notre hôte avançait à tâtons, sans chemin visible dû à la couche de neige épaisse. Ensuite, nous avons bien marcher 1h dans la neige jusqu’aux genoux. Mais avons renoncé, tant la tâche était compliquée. Je pense que de tout en haut la vue en vaut le détour mais pas l’hiver !

IMG_0547

179

  

 

 

 

 

 

 

UN CAFÉ, UN COUPLE, UNE ÎLE

Passez dans leur café, les grandes baies vitrées donnent sur la plaine et le fjord, avec leur super décoration scandinave et goutez les petites pâtisseries maisons de Hugrun. Passez-leur le bonjour de notre part et un moment agréable et au chaud.

180

187

SITE WEB : Brunir Horse

 

 

 

 

 

LES PETITS APPARTEMENTS DE SAELUHUS

Tout ce qu’il faut là où il faut. Un appartement pratique pour visiter Akureyri mais pas idéal pour voir les aurores. Si vous en prenez un en centre, je vous conseille de prendre votre voiture et de vous éloigner le plus possible pour pouvoir apercevoir le fameux chef d’œuvre climatique dont chacun de nous rêve ! Nous sommes partis à 21h à la chasse aux aurores et nous les avons aperçues à 23h30. Retour dans notre petit appartement à 01h du matin des étoiles plein les yeux…

SITE WEB : Saeluhus Appartments & Houses
Prix de la nuit 98€/2 pers
Petit déjeuner non compris (mais quichinette a disposition)

Vous pouvez aussi faire une expédition pour aller voir les baleines à Akureyri !

SITE WEB : Excursions Baleines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jour 6 | LE RETOUR | 6h (430km)

 

Après 6h de route, des paysages incroyables et de petits arrêts, nous arrivons à notre ultime logement idéalement situé à Vogar et tout neuf. Pour une première ou dernière nuit sur l’île, prendre l’avion est un jeu d’enfant ! Même quand on loupe le réveil, qu’on se réveille 1h avant le vol à 5h du matin, que l’on doit rendre la voiture de location, prendre un bus, enregistrer les bagages, courir jusqu’à notre porte d’embarquement et même prendre une petite (groooosse) gamelle en plein terminal… EEEAASY je dis ! Oui oui, c’était notre petite adrénaline de fin de voyage et deux petites marques aux genoux pour le plaisir de mes rotules. A présent je comprends mieux l’expression d’après voyage (enfin pour nous) « Être sur les rotules ».

195

SITE WEB : Artic Wind
Prix de la nuit : 85€/2 pers
Petit déjeuner non compris (mais une cuisine est à disposition)

 

 

 

 

A Bientôt belle île mystérieuse…

 

 

Mon itinéraire est terminé pour L’Islande, j’espère que cela vous aura plus. Un article est à venir sur Avant de Partir | ISLANDE.

Merci de me lire. N’hésitez pas à commenter pour me dire ce que vous en pensez et rajouter d’autres choses !

 

 


Retrouvez toutes les photos du voyage sur Instagram avec #WildtravelgirlinICELAND

 

LE PARADIS DES ILES GILIS

Par WildTravelGirl | 03 Avirl 2018 | ILES GILIS

 

GILI MENO, UNE ÎLE PARADISIAQUE !

 

« Une parenthèse enchantée… entre dégradées de bleus, sable illuminé, coraux immaculés. »

 

Jour 14 & 15 | GILI MENO | En Bateau (30min)

Le trajet est assez court depuis Lombok et lorsque ces petites îles se dessinent devant nous, c’est avec beaucoup de joie que nous « accostons » (un bien grand mot, au vu de la façon dont les vagues se fracassent sur la plage…) sur Gili Meno ! Une île paradisiaque, typique d’un beau voyage de noce… Mais nous n’étions pas là pour ça. Immédiatement nous rejoignons à pieds notre logement.

1

 

Alors je vais peut-être paraître vieux-jeux ou rabat joie, mais c’est un sujet qui me tiens très fort à cœur. Je vous en prie, ne prenez pas les charrettes tirées par les chevaux… ces pauvres bêtes travaillent plus de 15h par jour, 7j/7, 365j/an. Nous ne serions pas capable d’une telle prouesse à moins de mourir dans l’année où de faire un burnout. Mais eux, n’ont pas le choix. Ils sont en plein soleil, tapant au minimum à 30degré, et sont assoiffés… Je trouve ça tellement inhumain que j’appelle à votre humanisme et empathie afin de privilégier vos petites gambettes et vos gros muscles pour vous rendre par vous-même à votre logement. Vous serez récompensés par un petit snorkeling rafraîchissant la tête dans les poissons ! Bien que l’idée de n’avoir que des scooter électrique ou moyens locaux pour se déplacer en adéquation avec l’écologie, soit bonne, la maltraitante des animaux ne vaut pas cette peine, car elle annule toutes les bonnes actions. Voilà c’est dit, maintenant à vous de jouer !

 

 

 

 

BUNGALOW DE CARACTÈRE

Nous avons choisi Turtle gili Meno Bungalows. Pas déçu du tout, cet hébergement est proche des deux côtés de l’île, pas tout à fait au centre mais il est facile de s’y rendre à pied, et le petit déjeuner est juste parfait !

1

SITE WEB :  Turtle Gili Meno Bungalow

Prix de la nuit : 35€/2pers

Petit déjeuner inclus

 

 

 

A VOS PALMES, MASQUES & TUBAS

Une fois les affaires déposées, nous partons à la recherche d’un centre de plongée. Ils sont nombreux et une fois choisis nous ne regrettons pas notre choix. Rdv pour le lendemain matin.

Je ne sais pas si vous connaissez, mais j’utilise tout le temps l’application Maps.me  où vous pourrez trouver plein d’activités, de lieux, de restaurant etc dessus. Elle est très précise et permet de se rendre à des endroits impossibles avec « Plan » de l’iPhone ou un autre GPS. Le principe est simple, vous téléchargez les cartes du pays ou de l’île en question avant de partir en voyage et vous l’utiliser en hors ligne pour les itinéraires etc. Et c’est gratuit !

Tout ça pour vous dire, que nous sommes allés sur le point GPS indiquer pour voir des tortues à l’Est : « Turtle Snorkeling Site ». En vain, car après la journée à en chercher nous n’en avons pas croisé une seule. Attention au courant qui est très très important, prenez des palmes, vraiment. Et si vous ne voulez pas encombrer votre sac pour ça, partout où vous allez vous pouvez en louer pour quelques pièces. Nous avons fait sans, mais à refaire, j’en prendrais sûrement ou les louerais sur place. Ne soyez pas effrayés non plus si vous arrivez sur un tombant, le sol tombe dans le bleu profond de l’océan et la sensation donne le vertige ! Des petits poissons sont au rdv et nous passons la journée dans l’eau.

« Fish & Snorkeling »

 

   

 

 

 

LA PLONGÉE, L’ACTIVITÉ A NE PAS MANQUER

Le lendemain, la plongée nous attends et c’est heureux comme des papes que nous découvrons le calme des profondeurs de cette île merveilleuse. Après 5 ou 6 petits exercices sous l’eau, de niveau 1, je précise (nous n’avions pas nos niveaux, mais sur l’île ils t’apprennent 3 trucs et plouf tu fais tout en autonomie !) sans que l’on nous tienne par les bouteilles ou que l’on gère notre équilibre, nous prenons possession du matériel en solo et suivons le guide à contre-courant. Et la… des TORTUES ! Mon rêve se réalise enfin et je suis émerveillée par tant de grâce et de beauté. Je regarde partout, à droite à gauche, en haut, en bas s’en me lasser de ce sentiment absolument indescriptible… Pas de photos car pas le droit de prendre la Gopro avec tout le matériel de plongée. Nous on l’a dans la tête, désolée de faire ma petite égoïste. Mais j’ai quand même pensé à vous, vous allez être servi !

La plongée se termine trop tôt mais c’est avec des images plein la tête que nous cherchons un restaurant. Vue sur la plage évidemment, sinon ce n’est pas drôle !

 

Jamais assez rassasiés, la décision s’impose d’elle-même et ayant repéré l’endroit, CAP au nord-ouest ! Le soleil prend ses marques en ce début d’après-midi et nous aussi. Aussitôt arrivés, aussitôt dans l’eau, masque et tubas sur le nez. Et là, je ne vous cache pas que cela reste la plus belle plongée de toute ma vie (pour le moment). Des poissons multicolores, du corail à gogo et une tortue nous surprends nageant vers la surface pour reprendre un peu d’air. Je la suis avec une fascination d’enfant… elle plonge, je plonge pour essayer de la suivre, mais l’oxygène me manque alors je remonte à la surface. Et quelle est ma surprise quand je vois qu’elle fait de même. Puis elle replonge, alors moi aussi, et je remonte, puis elle aussi. Ce petit jeu dure 5-6min qui me paraissent des heures… je ne vois qu’elle et arrive même à la toucher sans qu’elle ne parte. Quelle expérience… merci petite tortue. L’après-midi passe sans que nous nous en rendions compte. Les tortues se succèdent les unes après les autres et c’est le même manège à chaque fois. Ce petit jeu est très agréable, surtout pour nous ! Je n’oublierai jamais ce jour… j’ai donc mis pour vous un point d’attraction sur la carte de Maps.me « spot tortue » au nord-ouest.

 

 

Afin de finir la journée en beauté, nous nous installons à la meilleure place du « Sasak Café » un peu plus au sud mais sur la même langue de sable. Milkshake, repas, et un Sunset que l’on n’est pas près d’oublier…

20

  

 

 

 

L’IBIZA INDONESIENNE

« Ambiance branchée, délurée, au rythme effréné des voyageurs électrifiés »

 

Jour 16 | GILI TRAWANGAN | En bateau (15min)

Le lendemain matin, le bateau nous dépose à Gili Trawangan. Ce n’est pas du tout la même ambiance apaisante et reposante que nous avions sur Meno. Beaucoup de bruit, de boutiques, de grabuge, de gens, d’odeurs différentes. Très intéressante si vous souhaitez sortir tous les soirs et plus encore… Mais où est passé ma petite île paradisiaque ? Allant déposer, toujours à pieds, nos bagages à notre super hébergement M’adison Gili, nous nous rendons compte que c’est une mini ville ici. S’en perdre une minute, la plage au sud-ouest paraît intéressante. Elle est assez loin mais la petite marche à travers l’île découvre ses trésors, haut palmiers et petites habitations. La promenade est sympathique, et vous pouvez louer des vélos ! La plage est juste idyllique et une balançoire avec un hamac tendu dans l’eau se laissent aller au grès des vents, et des courants mais aussi de voyageurs avides de poser avec cette super attraction. Plus loin il y en a plein d’autre. On se pose là et on décide pour la première fois du voyage de ne pas bouger de la journée. C’est juste parfait, paradisiaque, sensationnel mais à la fin de la journée on est claqués ! Si vous souhaitiez voir des poissons, ce n’est plus la peine d’y penser, il n’y a strictement aucun poisson à l’horizon… en tout cas pour nous.

 

C’est en beauté que nous finissons notre séjour dans le petit bar à côté, sur des poufs, un cocktail à la main, une vue merveilleuse sur le sunset le plus beau de la terre…

 

Rentrant à notre hébergement, nous ne faisons pas long feu, il est 00h passé. Mais c’est au petit matin que nous découvrons la splendeur de ce petit cocon avec sa mini piscine privée… Tout simplement : Wouah !

6 

13 

SITE WEB : M’adison Gili

Prix de la nuit : 81€/2pers

Petit déjeuner inclus

 

 

 

LAST DAY…

La dernière journée passe trop rapidement… nous embarquons à bord du bateau qui nous emmène sur Bali, transfert en taxi jusqu’à notre hôtel qui soit dit en passant est un peu à la pointe du luxe abordable. Si vous voulez juste vous reposer dans une piscine sur le toit d’un hôtel dominant tout Kuta de Bali, foncez. Une halte courte mais agréable avant de reprendre l’avion.

14

21

SITE WEB : Hôtel Vasanti Kuta

Prix de la nuit : 47,5€/2pers

Petit déjeuner inclus

 

 

 

ON RENTRE ÉPUISÉ, MAIS DES SOUVENIRS PLEINS LA TÊTE

« Le lendemain, il était temps, après 3semaines en sac à dos de revenir à la réalité et retrouver les habitudes du quotidien… Mais qu’est-ce que le retour a été difficile ! Il nous tardait déjà de repartir. Et c’est avec grand plaisir que je vous annonce officiellement mon voyage en Islande pour début 2018 ! »

 

À BIENTÔT INDONÉSIE…

 

 

Mon itinéraire est terminé pour Bali et ses îles, j’espère que cela vous aura plus. Dites-moi si vous souhaitez d’autres articles plus précis.

Merci de me lire. N’hésitez pas de commentez pour me dire ce que vous en pensez et rajouter d’autres choses !

 


Retrouvez toutes les photos du voyage sur Instagram avec #WildtravelgirlinBALI

NUSA LEMBONGAN & NUSA PENIDA Indonésie

Par WildTravelGirl | 29 Mars 2018 |NUSA LEMBONGAN & NUSA PENIDA

 

NUSA LEMBONGAN

 

« Un calme apparent, une ambiance grisante, et une liberté impressionnante »

 

Jour 9 | NUSA LEMBONGAN | En bateau (2h)

Après négociation pour la compagnie de bateau à prendre de Sanur, nous avons opté pour Scoot, si l’on calcule bien, ça revient un petit peu moins cher que les autres mais à bien vérifier quand même.

Compagnie de bateau rapide : Scoot Cruise 

Prix : 200€/2pers pour rallier Nusa Lembongan de Bali | Nusa Lembongan ➡ Lombok | Lombok ➡ Îles Gili’s (3 Gili’s possibles) | îles Gili’s ➡ Bali. Soit 4 bateaux (sans compter ceux en interne pour les Îles Gili’s). Vous pouvez faire votre propre itinéraire avec cette compagnie, ce qui est un plus !

 

 

 

BUNGALOW TYPIQUE D’UNE LUNE DE MIEL

La traversée est un peu longue mais on s’y fait. Arrivée sur Nusa Lembongan vous serez pris en charge par quelqu’un qui vous amènera en « Golfette » jusque devant votre hébergement. Nous avions un grand bungalow sur un étage, spacieux avec 2 terrasses et mini piscine privative… petit déjeuner inclus je recommande vivement ! Pour la petite histoire, nous avons rencontré un couple de retraité Français, qui venait depuis déjà 3ans d’affilés sans jamais se lasser. Ils étaient adorables et passionnés par Les Iles Nusa.

 

3

4 SITE WEB : Sukanusa Luxury Huts

Prix de la nuit : 50€/2pers

Petit déjeuner inclus

Une fois installé dans notre petit cocon, nous cherchons une location de scooter. On demande dans la rue à une personne, qui appelle une voisine en criant et lui demande pour nous, cette dernière en appelle une autre et nous voilà avec un scooter 125 entre les mains. Aucun papier nécessaire, seulement 4€ pour la journée et le tour est joué. Nous voilà partis !

La plongée… alors nous avons eu un gros raté là-dessus et je regrette beaucoup. En voulant réserver sur place, tout est complet et toutes les plongées sont super chères (Même 2 jours avant !). Nous avions une plongée possible mais le prix nous a fait reculer (environ 80 à 100€/pers). C’est LE SPOT des raies mantas alors j’y tenais particulièrement mais voilà se sera pour une prochaine fois, ailleurs… Si vous y tenez autant que moi alors je vous conseille vivement de réserver avant ! Vous voilà prévenu.

SITE WEB : Dive Concepts

Nous nous promenons sur l’île, sans casque, sinon ce n’est pas drôle et nous tombons sur la plage Mushroom bay, enclavée entre des roches où un hôtel restaurant domine la baie. Nous y avons mangé. Très cher pour ce que c’est… William avait encore faim en sortant. Attention aux estomacs sur pattes ! L’avantage c’est que vous pouvez aussi vous baigner.

 

 

 

 

LA MANGROVE

Tout au nord, vers l’Est, lorsque vous ne pourrez plus continuer à rouler, au bout d’une route qui devient de la terre, il y a la Mangrove ! Passionnant… je ne m’attendais pas à ça. Il existe différentes façons de faire un tour dans la mangrove : canoë, bateau, kayak, pirogue, avec ou sans guide.

Nous nous sommes laissé guider, vers 18h, installés confortablement à l’intérieur d’une pirogue, dans le calme le plus sidérant, au travers d’arbres épais et de racines gorgées d’eau… une expérience fascinante que je n’oublierais pas de sitôt.

5

6

7« La mangrove »

 

 

 

 

PASSER LA NUIT DANS UN B&B DE PARADIS

Les petits chalets en bois de notre B&B pour la deuxième nuit était extra… la piscine à débordement avec le mur d’eau illuminé donnait un effet magique le soir au lieux. Petit déjeuner au top ! Je recommande à 200%.

8

9

 

SITE WEB : The Syron Huts

Prix de la nuit : 36,5€/2pers

Petit Déjeuner inclus

 

 

 

THE YELLOW BRIDGE !

Aussitôt réveillés, nous enfourchons notre petit scooter direction le Yellow Bridge ! Un pont tout jaune enjambant l’océan pour attraper l’île de Nusa Ceningan. 1 seule personne peut le traverser à la fois et c’est avec beaucoup de courtoisie et de sourire que l’action se fait. Après quelques négociations avec un petit pêcheur du coin, nous embarquons à bord de son petit bateau pour rejoindre Nusa Penida, cette île dont je rêve depuis déjà bien longtemps !

12« Yellow Bridge »

 

 

 

 

 

NUSA PENIDA

« Je vous conseille fortement de passer 2-3 jours sur Nusa Penida… cette île encore méconnue et épargnée par le tourisme de masse est un vrai bijou ! L’île est accessible par bateau et ne manquez pas de louer un scooter pour vous déplacer partout sur l’île le plus rapidement possible. »

 

Jour 10 | NUSA PENIDA | En bateau (30min)

KELINGKING BEACH

🛵🗺🌊

Tous les chemins mènent à un endroit impressionnant et je peux vous dire qu’arriver sur ce gros roc de pierre on est subjugué. La vue d’en haut donne le vertige et l’impression d’être avec un drone ! Si vous avez le courage de descendre (ou plutôt escalader pour arriver) sur cette plage idyllique vous aurez la sensation d’avoir fait un marathon mais qui en vaut le coût… C’est une claque d’en haut mais d’en bas la sensation est grandiose. A vous de voir !

 

15

 

 

 

« Étant ancien Sauveteur en Mer, je tiens à préciser qu’il est fortement déconseillé de se baigner, le courant est très fort et projette tout sur les rochers… Après, je dis ça je dis rien, à vos risques et périls ! »

 

Ps : Je ne me suis pas trempée plus haut que les cuisses car le ressac était bien trop important.

 

 

 

 

CRYSTAL BAY

🐙

N’ayant qu’une journée sur place, nous avons dû faire des choix et optimiser le temps que l’on avait. C’est pourquoi nous avons fait une halte sur cette plage sublime… mais l’endroit bien trop connu regorge de bateaux et de touristes. Une fois la tête dans l’eau 1h – 2h sont passées sans que nous ne nous rendions compte de rien. Petit repas au bord de la plage, ou plutôt ravitaillement et nous voilà repartis pour Gamat Bay

20« Fish & Snorkelling »

 

 

 

 

GAMAT BAY

Nous tournions depuis un petit moment sans être trop sûr de nous. L’application Maps.me qui nous a suivie tout le voyage a fait ses preuves. Elle nous a mené à travers un chemin en terre cabossé, pour vélo ou moto, mais en scooter ? Je n’y croyais pas trop. Mais si, un panneau nous indiquant l’endroit secret trône fièrement seul au milieu d’une forêt de palmiers. Après avoir garé le scooter, une marche de 30min s’impose. Ah oui faut en avoir envie de cette plage ! Au final, personne, un endroit digne de Koh Lantala nature la plus sauvage. La luminosité n’était pas tellement au rdv et il faisait gris mais fixant notre masque sur les yeux nous plongeons dans l’eau assez froide pour être honnête. Nous sommes en plein océan indien on ne peut pas tout avoir.

Et la… une explosion de couleurs !

Des poissons partout, des coraux à n’en plus finir, là dessous c’est un véritable aquarium… alors la plage ne paye pas de mine mais une fois la tête sous l’eau ça change complètement la donne. Je ne voulais plus en sortir. Mais nous avions le bateau et un peu de chemin à parcourir pour le rejoindre. Je l’aurais bien loupé pour une fois tiens ! J’aurais aimé garder cette endroit secret, que pour moi… mais je ne suis pas égoïste à ce point alors j’espère que vous en ferez bon usage !

 

23

24

25

 

« L’heure des adieux s’impose… au revoir Nusa Penida  ».

 

A SUIVRE …

 

Deuxième article terminé ! Bientôt celui sur Kuta à Lombok et les Iles Gili’s… Merci à tout ceux qui me motivent et me posent des questions sur mes voyages, cela me pousse à écrire encore plus !

 

LES ARTICLES SUR :
> Les plages incroyables | de Kuta à Lombok
> Le paradis des îles Gilis
> Indonésie | Road Trip de 3 semaines à Bali

 

A LIRE ABSOLUMENT

 


Retrouvez toutes les photos du voyage sur Instagram avec #WildtravelgirlinBALI